ZP

des free lance croisées cette année dans un petit magasin de T***,

eu égard à leur tarif onirique, sinon délirant,

ne seront mes bottes que dans mes rêves.