07 novembre 2009

Les bottes de mes rêves

des free lance croisées cette année dans un petit magasin de T***, eu égard à leur tarif onirique, sinon délirant, ne seront mes bottes que dans mes rêves.  
Posté par Kalliope à 23:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 novembre 2009

e-Rothisme

Un titre aguicheur pour évoquer l'un des plus grands romanciers actuels, Philip Roth, dont je viens de terminer le dernier roman publié en français chez Gallimard, Exit le fantôme (trad. M.-C. Pasquier). Ce qui me séduit chez lui, c'est> les regards sans fard qu'il jette sur l'Amérique, tout en refusant désormais de s'indigner, mais en refusant aussi, misanthropie oblige, toute complaisance envers ses contemporains.> l'absence d'indulgence envers ses personnages, dont il nous laisse cependant entrevoir les failles, révélant les... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 23:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 novembre 2009

Se faire appeler Mademoiselle

L'un des problèmes de la femme de trente ans actuelle (et non pas de celle de Balzac), et sans doute le moindre, je vous l'accorde, c'est l'angoissante question de la dénomination. Doit-on se faire appeler "Madame" ou "Mademoiselle" ? En faisant quelques recherches sur internet pour rédiger ce post, je suis tombée sur des forums ou des séries de femmes se révoltaient (oui, car on a les révoltes qu'on peut) contre le fait qu'on persistait à les appeler "Mademoiselle" avec un ventre de femme enceinte. Fausse révolte et vraie... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 19:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 novembre 2009

dérouillage

moi_en_mieuxenvoyé par cm59. - Regardez plus de courts métrages.
Posté par Kalliope à 23:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 août 2009

Kalliope est marraine...

et émue... Elle souhaite la bienvenue à Kallio I (en espérant qu'il y en aura d'autres) et promet de ne pas jouer les fées Karabosse.
Posté par Kalliope à 10:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 juillet 2009

Mystères de la science

Eh oui, c'est l'été ! Et comme souvent, l'été, Kalliope est plantée devant son ordinateur à essayer de rédiger des communications scientifiques... activité qui donne lieu à de grandes interrogations scientifiques que je me plais à vous soumettre. 1. En génétique, quelle était la probabilité que Kalliope hérite des cernes constants de son père et de la double paupière de sa mère qui lui fassent en permanence des yeux minuscules ?2. En génétique, quelle était la probabilité que Kalliope hérite des cheveux châtain de son père et de la... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 23:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 juin 2009

Qui m'aime comprenne...


Posté par Kalliope à 21:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 mai 2009

En juin, prends garde au rhume des foins...

Vous le croyez, vous, que j'ai osé travailler sur La Ferme des animaux pour essayer de convaincre mes élèves des vertus de l'éducation et de la maîtrise de la parole ? Depuis quelques jours, Kalliope arbore des yeux rouges de lapin sous ecsta, ressort les kleenex et éternue toutes les trois phrases en se grattant le palais le reste du temps (oui, le palais démange, et c'est vachement compliqué à gratter, le palais). Le diagnostic est simple, nul besoin d'aller voir le médecin, c'est un simple rhume des foins. Du... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 18:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 mai 2009

Balzac et les petits élèves français...

 ... ou comment plonger les professeurs desdits élèves dans le désespoir...Brèves de brevet blanc.Kalliope expliKSoit un sujet de brevet blanc extrait du merveilleux roman de Dai Sijie. Le chapeau du texte est le suivant :Pendant la Révolution culturelle chinoise (1966-1976), le narrateur, un jeune étudiant de 17 ans, est envoyé à la campagne dans un village pour être rééduqué par le travail. Toutes les distractions sont interdites. Un jour, il peut se procurer illégalement et secrètement un roman de Balzac traduit en chinois,... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 12:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 mai 2009

Hommage et humeur

En ce moment, je me sens de cette humeur-là... J'adore le franc-parler de cette fille & son humour... acide ! Et je pense que la démonstratrice de chez Monop, qui voulait me faire tester des petits pots, se souviendra de moi...
Posté par Kalliope à 14:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]