04 novembre 2009

Se faire appeler Mademoiselle

L'un des problèmes de la femme de trente ans actuelle (et non pas de celle de Balzac), et sans doute le moindre, je vous l'accorde, c'est l'angoissante question de la dénomination. Doit-on se faire appeler "Madame" ou "Mademoiselle" ? En faisant quelques recherches sur internet pour rédiger ce post, je suis tombée sur des forums ou des séries de femmes se révoltaient (oui, car on a les révoltes qu'on peut) contre le fait qu'on persistait à les appeler "Mademoiselle" avec un ventre de femme enceinte. Fausse révolte et vraie... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 19:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 juillet 2008

savourez les vacances

Je reçois quelques (rares) protestations indignées contre mon silence depuis un mois. D'abord, cela ne fait pas un mois, mais 28 jours. Ensuite, il faut préciser que, maintenant que j'ai accepté (formulons cela comme ça) de rejoindre le doux, chaleureux, accueillant, patient giron de notre bien-aimée Education Nationale, j'en ai également adopté le rythme : je freine dès juin et, en juillet-août, ce sont les sacro-saintes vacances. On nous les balance si souvent sur un ton de reproche, qu'on apprend presque inconsciemment à... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 12:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
29 avril 2008

cent ...

Amour et Psyché, par J. T. Sergel, Stockholm, Nationalmuseum. ... mais pas sans vous, leKteurs de mon Koeur...
Posté par Kalliope à 21:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 avril 2008

Enfoncer des portes ouvertes...

(image reprise au blog zéro de conduite). ... Ou, peut-être, aurait-il mieux valu intituler ce post "Arriver comme les carabiniers" pour introduire le sujet par un cliché italien, car je voulais parler ici du Guépard. Il m'a fallu atteindre l'âge vénérable de - presque - 30 ans pour rencontrer, au détour du programme de TL au bac, le Guépard de Giuseppe Tomasi di Lampedusa. On m'avait souvent parlé du film - jusqu'au jour de ma soutenance où l'ombre de cette oeuvre "si nous voulons que tout continue, il faut d'abord... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2008

L'élégance du gros poisson

Certaines font des romans à succès et pourraient donner des leçons, d'autres font des démonstrations de natation. Partie sous le signe zodiacal du poisson dans les mers du Sud, Kalliope révèle qu'elle est un signe de terre : taureau solaire et taureau lunaire, et cheval de terre dans le zodiaque chinois. Oui, mais taureau ou cheval à sabots palmés : plutôt hippocampe ou hippopotame ? J'ai bien compris qu'il valait mieux mettre les palmes dans l'eau, mais avec les grosses vagues de l'océan Indien, ce n'est pas toujours facile...... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 11:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 février 2008

La phrase du jour...

... est prononcée par Fabrice Luchini, alias Roland Verneuil, dans Paris, de Cédric Klapisch : "Vous savez, quand on est chercheur en France, on cherche surtout comment joindre les deux bouts". A mon avis, la phrase "une idée révolutionnaire qui remettrait en cause l'hypothèse d'un impôt direct sous le roi Dagobert" (ou quelque chose d'approchant) a une petite chance de rivaliser, dans la mémoire collective, avec "les chevaliers-paysans en l'an mil au lac de Paladru", que l'on a depuis... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 22:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 février 2008

A ne pas voir...

A chaud... (J. L. Gérôme, Pollice uerso "pouce vers le bas") Je suis allée voir Astérix aux Jeux Olympiques. C'est nul. Vous me direz que c'était prévisible. Eh bien non : faire un film aussi nul avec le budget à disposition et l'intrigue de base donnée par Goscinny (même si ce n'est pas l'épisode que je préfère), c'est à la limite du concevable. Pour en comprendre les raisons, il faut regarder le film en entier, même si au bout de 10 minutes, on a envie de s'enfuir tellement c'est mauvais. Je passe sur les... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 00:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 janvier 2008

Conte de fées moderne

(source : image reprise au blog italien Elsinore) Suivant la mode lancée par notre président bien-aimé, pendant ces périodes de fête, je me suis offert le plaisir de revisionner un conte de fées, le premier film de la série Shrek. Bien m'en a pris, ce fut une révélation. Reconnaissez-vous le personnage ci-dessus ? Non, vous l'avez sans doute oublié, il s'agit de Lord Farquad, le prince non charmant de Shrek 1. Je n'ai pas réussi à retrouver sur Internet l'extrait qui m'a illuminée, celui dans lequel Shrek et l'Ane arrivent... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 01:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 janvier 2008

Je n'ai rien posté depuis 3 semaines

... et pourtant, j'ai plein d'idées...
Posté par Kalliope à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2007

Ce que je ne vous ai pas (encore) dit.

Petit update de mes passionnantes aventures, vécues par paren-thèse. Dans la série Les stars et moi. > visiblement, Vincent Elbaz habite non loin de ma tanière (oui, c'est la comparaison idoine pour mon appartement en ce moment) car cela fait deux fois que je le rencontre avec poussette et bébé dans ma rue ou à l'arrêt de bus (scoop de folie !) : il se mêle aux vrais gens, lui. > Renaud s'est adressé à moi par l'intermédiaire de son chien. Je rentrais tard d'une soirée baby-sitting chez une copine, quand je l'ai... [Lire la suite]
Posté par Kalliope à 21:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]